Sommaire

Avant le passage au contrôle technique, il peut être intéressant d'effectuer un diagnostic de pré-contrôle de la voiture afin d'auditer l'état général de votre véhicule. S'il peut se révéler onéreux et risqué en fonction du prestataire, il permet en général d'éviter de passer par la contre-visite.

Diagnostic de pré-contrôle de la voiture : définition

Le diagnostic de pré-contrôle est un examen préalable visant à préparer les véhicules au contrôle technique obligatoire, et éviter ainsi une contre-visite.

Quelles prestations pour le diagnostic du pré-contrôle ?

Le diagnostic de pré-contrôle reprend les principaux points du contrôle technique. Ils sont au nombre de 133, répartis sur l'ensemble des organes et des fonctions. Il y a plus de 600 points de défaillance. Les points de défaillances sont répartis en 3 niveaux : défaillances mineures, majeures et critiques.

Les défaillances majeures et critiques entrainent une contre-visite. En cas de défaillance critique, le véhicule n'est plus autorisé à circuler sauf le jour du contrôle.

Outils utilisés

Les outils nécessaires pour le diagnostic sont les mêmes que ceux des centres de contrôle technique :

  • appareil de diagnostic ;
  • analyseur de gaz d'échappement ;
  • régloscope (appareils de réglage des phares) ;
  • banc de mesure de géométrie (contrôle des trains avant et arrière) ;
  • banc de mesure de freinage et amortisseurs.
Lire l'article Ooreka

Diagnostic de pré-contrôle : prestataires

Tous les professionnels de l'automobile proposent un diagnostic de pré-contrôle :

  • Ateliers indépendants (garages toutes marques) : beaucoup assurent ce service et à votre demande, présentent eux-même la voiture au contrôle technique obligatoire.
  • Agents et concessionnaires de marque : ce type d'établissement vous assure l'expertise de professionnels, notamment si votre véhicule est de la marque du réseau. Là aussi, le passage au contrôle est assuré par l'atelier et votre véhicule vous est rendu après le contrôle technique avalisé.
  • Centres auto : comme les autres acteurs de l'automobile, la prise en charge du véhicule est complète du diagnostic au passage à la visite technique.

Diagnostic voiture de pré-contrôle : un coût très variable

En général, les prestations proposées sont gratuites. Les ateliers se rémunèrent sur les éventuels travaux de remise en conformité, après établissement d'un devis.

Avantages

Le pré-contrôle est gratuit et vous décharge en théorie des formalités de passage à la visite technique et d'une éventuelle contre-visite. Cette formule permet de maîtriser complètement son planning personnel, en évitant les immobilisations répétées et imprévues du véhicule en cas de contre-visite.

Inconvénients

Le pré-diagnostic avec présentation à la visite technique est une solution onéreuse quand on y inclut les frais éventuels de remise en état. Les professionnels, étant sous l'obligation de résultats, ne prendront pas de risques et opteront souvent pour le remplacement préventif des pièces, gonflant d'autant la facture.

Il existe également des risques de dérives :
  • Certains ateliers bâclent ou oublient certains points de vérification, ce qui entraîne un refus au contrôle technique. Forcément, le temps perdu et le coût de la contre-visite, même s'il n'apparaît pas sur la facture, sera indirectement imputé et gonflera celle-ci.
  • Certains professionnels peu scrupuleux peuvent céder à la tentation de gonfler le devis de réparation, allant jusqu'à exécuter des réparations qui n'auraient pas posé de problème au contrôle technique. Dans le pire des cas, le diagnostic promis est complètement escamoté et les réparations se font après la contre-visite.

Aussi dans la rubrique :

Déroulement du contrôle technique

Sommaire

La déroulement du contrôle technique

Les points contrôlés Contrôle antipollution

Les résultats du contrôle technique

Validité du contrôle technique PV contrôle technique