GPL contrôle technique

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en février 2020

Sommaire

Véhicules GPL : un contrôle technique très approfondi.

Tableau de bord jauge essence

On distingue différentes sortes de contrôle technique selon le type de véhicule concerné :

Le GPL : un carburant alternatif

Le GPL est un gaz de pétrole liquéfié : mélange d'hydrocarbures légers obtenu à partir du raffinage du pétrole et du gaz naturel. Il est composé de butane et de propane. On l'utilise comme carburant alternatif pour certains véhicules.

Contrôle technique GPL : renforcé depuis 2011

Comme presque tous les véhicules, ceux qui fonctionnent au GPL, sont soumis au contrôle technique. Depuis 2011, cet examen a été renforcé et s'est adapté aux spécificités du moteur GPL.

Contrôle technique GPL : points de contrôle habituels

Le véhicule GPL est bien entendu soumis aux points de contrôle habituels d'une visite classique pour une voiture :

  • identification du véhicule ;
  • équipements de freinage ;
  • direction ;
  • visibilité ;
  • feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques ;
  • essieux, roues, pneus et suspension ;
  • châssis et accessoires du châssis ;
  • autre matériel ;
  • nuisances.

Examens supplémentaires du contrôle technique GPL

Voici les points de contrôle technique spécifiques aux véhicules GPL :

  • conformité de l'énergie mentionnée sur la carte grise (ou certificat d'immatriculation) (noté E/G) ;
  • validité de la date limite d'épreuve ou d'utilisation ;
  • fonctionnement au gaz carburant impossible ;
  • étanchéité du circuit GPL du dispositif de remplissage et des systèmes d'infections (gazeuses ou liquides) ;
  • réservoir :
    • présence de chocs, rayures ou traces de rouilles ;
    • si l'accès au réservoir n'est pas possible : contre visite obligatoire ;
  • absence de soupape (GPL) et/ou détérioration importante ;
  • pour les véhicules dont la mise en circulation est antérieure au 1er juillet 2001 : contrôle du marquage (homologation) du réservoir GPL.

Des centres agréés pour le contrôle technique GPL

Contrairement aux autres types de contrôle technique, celui-ci nécessite le démontage de certaines pièces comme lors de l'examen de l'étanchéité des circuits.

Il doit être exécuté par un centre de contrôle technique qui :

  • a reçu une formation spécifique (cf. notre page formation).
  • est équipé d'un matériel spécial.
  • est agréé GPL.
Lire l'article Ooreka

Délais de contrôle technique et GPL : tous les 2 ans

Le contrôle technique GPL doit être effectué dans les mêmes délais que ceux d'un véhicule léger à essence.

La première visite pour un véhicule roulant au GPL s'effectue :

  • dans les 6 mois précédant le quatrième anniversaire de la date de première immatriculation ;
  • tous les 2 ans ensuite.
Lire l'article Ooreka